Découvrir les yantras

Découvrir les yantras

Pour découvrir ce que sont les yantras, nous vous proposons des extraits du livre “la voie du Tantra, art-science-rituel” d’Ajit Mookerjee et Madhu Khanna dont nous vous recommandons la lecture.

Un yantra (le mot signifie “aide”, “outil”) est généralement dessiné sur du papier ou gravé sur du métal, en vue d’aider la méditation. De même que le mantra est l’équivalent sonore de la divinité, le yantra en est l’équivalent diagrammatique.

Les formes abstraites primordiales telles que le point, la ligne, le cercle, le triangle, le carré, s’équilibrent dans une combinaison harmonieuse, à la fois statique et dynamique. Le yantra comporte un élément central autour duquel s’ordonne l’ensemble du motif. Le centre comme point d’origine et d’équilibre évoque l’idée d’émanation, d’irradiation. Quant aux motifs horizontaux et verticaux, il s’en dégage une impression d’ordre mathématique formel et de régularité.

Ainsi le yantra représente-t-il un modèle énergétique dont la puissance croît en proportion de l’abstraction et de la précision du diagramme. Il est possible de créer et de contrôler certaines idées à l’aide de ces diagrammes.

Toutes les figures géométriques élémentaires composant le diagramme psycho-cosmique ont une valeur symbolique. Elles sont assemblées en structures complexes pour représenter les énergies et les qualités du cosmos sous une forme élémentaire.

Le yantra est une machine permettant de stimuler les pratiques de visualisation et de méditation.

Les yantras sont souvent considérés comme des modèles énergétiques ou des diagrammes de force. En tant qu’images de l’énergie primordiale, ils révèlent différents degrés de la réalité, qui implique le cosmos, l’infini, le temps, l’espace, et le jeu de la polarité.

La représentation minimale de la conscience omnipénétrante est le point mathématique de dimension zéro, bindu, placé au centre du yantra. Bindu est le degré ultime de puissance auquel une chose ou une énergie puis être contractée ou condensée.

On rencontre souvent la forme circulaire dans les yantras et les mandalas. Elle est dérivée principalement du mouvement de révolution des planètes. Symbolisant la totalité, elle est normalement placée à l’intérieur d’une structure carrée à quatre entrées.

Le carré symbolise l’élément Terre ou la qualité matérielle de la nature. Les quatre portes représentent le plan terrestre que l’on doit transcender graduellement pour s’identifier avec le cœur du modèle, en quoi réside l’essence.

Le triangle ou trikona représente les trois mondes, les trois gunas : neutre, positif et négatif – sattva, rajas, tamas. Le triangle pointant vers le bas représente le yoni ou organe féminin, le siège de Sakti, l’énergie féminine de la nature (Prakriti). Le triangle pointant vers le haut est identifié au principe au principe masculin (Purusha). Lorsque les deux triangles s’interpénètrent sous la forme d’une étoile à 5 branches, ou d’un pentagone, chacun des 5 sommets représente un élement : la terre, l’eau, l’énergie, l’air, l’espace. L’union des deux triangles symbolise l’union Siva-Sakti se manifestant dans la création de l’univers objectif.

Selon le Tantraraja Tantra, il existe 960 yantras.

Le Sri Yantra , le plus célèbre, réalise la projection d’un fragment philosophique de la plus haute importance pour la pensée tantrique. De nombreux textes tantriques comme le Kamakalavilasa en ont révélé la signification, la construction et l’application.

Le Sri Yantra est une figure formée par la rencontre de neuf triangles, dont cinq, avec le sommet tourné vers le bas, représentent Sakti, et les quatre pointant vers le haut, Siva : l’ensemble est centré autour du bindu. Du fait qu’il est composé de neuf (nava) triangles (yoni), on le nomme souvent Navayoni Chakra – la roue aux neuf triangles.

Le Sri Yantra est un modèle symbolisant la forme propre de Sakti (svarupa) et sa puissance, ainsi que la forme de l’univers (visvarupa), c’est-à-dire les diverses étapes de la manifestation de Sakti. C’est une illustration du champ cosmique dans lequel s’inscrit la création.

Le Sri Yantra est composé de 9 circuits. Les 9 circuits indiquent symboliquement les phases successives dans le processus du devenir. Ils partent du plan terrestre et s’élèvent graduellement jusqu’au point central, l’état de suprême joie. Ils vont du monde grossier et tangible à l’univers sublime et subtil.

Laisser un commentaire

Résoudre : *
14 × 4 =


Fermer le menu