Du yoga pour enfants et ados

Du yoga pour enfants et ados

Activité ancestrale venue d’Inde et pratiquée par les adultes depuis son introduction en Occident, le yoga s’est ouvert aux plus jeunes à la fin des années 1970 grâce à l’association Recherche sur le Yoga dans l’Éducation, reconnue par l’Éducation nationale. Yoga et Méditation Occitanie propose à vos enfants et adolescent·es d’en faire l’expérience à Venerque avec Cécilia, enseignante en école maternelle et élémentaire, formée au sein du RYE (voir les prochaines dates).

Pourquoi du yoga pour enfants ?

Les enfants, comme les adultes, sont soumis à un rythme de vie effréné : école, périscolaire, activités, écrans… Peu de moments pour souffler, ne rien faire, se retrouver avec soi-même. Conséquences : de la fatigue, des difficultés à écouter, à se concentrer, à être disponible pour les apprentissages, à être tout simplement présent·e à soi-même.
Le yoga permet d’inverser la tendance en offrant la possibilité d’harmoniser le corps, les émotions et les aspirations profondes de l’enfant. Il lui propose des moments de prise de conscience, de pause, de respiration, d’écoute de soi et de l’autre.

A quel âge peut-on commencer le yoga ?

D’après le RYE, quatre ans est un bon âge pour une première découverte au yoga, avec des mini-séances ludiques comportant des postures et des respirations adaptées. A partir de cinq ans, des séances d’initiation du yoga sont possibles à travers le jeu. C’est ce que nous proposons.

A quoi ressemble un cours de yoga pour enfants (5 à 11 ans) ?

Une séance de yoga pour enfants tient compte des capacités physiques et d’attention propres à chaque âge. Elle est donc plus courte qu’une séance pour adultes : de 45 minutes à une heure maximum.
Pour éveiller et soutenir l’intérêt, on utilise des outils variés et adaptés à chaque tranche d’âge : des albums jeunesse, des images, des jeux, des instruments de musique…
Pour les plus jeunes, les postures (asana), sont peu nombreuses et simplifiées, de façon à respecter leur développement physiologique. Tenues moins longtemps, elles sont souvent dynamiques.
Avec les plus grands, on peut envisager des postures plus complexes et des enchaînements, toujours adaptés au stade de développement. Un temps pour les exercices de respiration (pranayama) est proposé après les postures. Il consiste en une prise de conscience ludique avec les plus jeunes, par exemple la respiration du bourdon. A partir de 7 ans, on peut commencer un travail sur la régulation de la respiration, par exemple avec la respiration alternée.
Le séance se termine par un moment de relaxation en position allongée.

A quoi ressemble un cours de yoga pour adolescent·es ?

Les adolescent·es pratiquent des postures plus nombreuses et tenues plus longtemps, ainsi que des exercices de relaxation et de concentration, dans un cadre bienveillant pour qu’ils et elles se sentent à l’aise et en sécurité.
Les exercices de respiration sont plus complets et intègrent des activités de visualisation. On propose des outils d’aide au recentrage, à la concentration, à la gestion du stress et au renforcement de la confiance en soi.

Quels sont les bénéfices du yoga et de la relaxation au quotidien ?

Une séance de yoga de 45 minutes permet de libérer les tensions, de prendre conscience de son corps, de développer harmonieusement sa musculature pour favoriser notamment un bon développement du dos et s’éviter des douleurs plus tard.
Elle permet un rééquilibrage du corps et du mental, un accroissement des capacités d’attention et de concentration. Un enfant pourra en ressortir avec une énergie canalisée, une vision de lui-même plus positive et une relation plus sereine aux autres.
Les pratiques pourront être réinvesties dans la vie quotidienne : par exemple en repérant le besoin de se mettre en retrait, de se reconnecter à soi-même, en réutilisant ses exercices préférés.

* L’association Recherche sur le Yoga dans l’Education (RYE), créée en France en 1978 par Micheline Flak, élève de Swami Satyananda, forme les professionnel·les de l’éducation à des techniques de yoga adaptées à la classe et à l’atelier. Son utilité a été reconnue par le ministère de l’Education nationale en 2013. “Né d’un croisement entre le yoga millénaire et l’éducation nationale, le RYE répond à une demande collective : dans un enseignement hyper-intellectualisé, l’association met au point des techniques qui permettent de reconnecter le mental et le corps.” Elle est aujourd’hui présente dans onze autres pays.

Laisser un commentaire

Résoudre : *
10 + 30 =


Fermer le menu